Valence vole le nul à Espanyol

Un match digne du cinéma. Avec un score 2-1, les Valenciens étaient menés jusqu’à la 87e minute. Alors que tout semblait ne pas pouvoir être pire, Soldado, sur une magnifique passe de Banega, enfonçait le clou pour arrachait le 3-2 (90+1).

Aucune équipe n’était prête à abandonner et les joueurs sur le terrain n’avaient pas encore dépensé toute leur motivation. Grace à ce 50e but, Soldado devient ainsi le deuxième meilleur buteur de Valence, derrière Villa avec un score 107 but. Mais l’ailier Sergio Garcia voyait les choses autrement, et il ne laissa pas la victoire aux hommes de Valverde en égalisant sur le gong (90+4), arrachant ainsi un nul mérité. Un véritable exploit qui sauve l’équipe d’une défaite qui semblait certaine.

Durant le premier quart temps, les joueurs de Javier Aguirre menaient clairement la rencontre. Wakaso réalisait une magnifique tête au second poteau (45e). Il y aurait dû y avoir un pénalty pour une faute sur Sergio Garcia non sifflée par l’arbitre de la rencontre, une opportunité qui sera d’autant plus regretté en fin de match.

Après la pause, les visiteurs revenaient à la charge avec Canales égalisant sur une bonne passe de Banega (53e). Les Valenciens continuaient sur leur lancé pour revenir au score une seconde fois avec Jonas (87e) rétablissant l’équilibre suite au but de Verdu (82e) (2-2). Mais des arrêts de jeu de folie se soldaient finalement par un nul qui laisse les Valenciens 6e, derrière Malaga à la confrontation directe.

Avec leurs trois dernières victoires, les Galiciens continuaient leur opération de sauvetage en l’emportant sans difficulté samedi (4-0) sur la pelouse de Levante. Avec ce résultat, les hommes de Fernando Vazquez, véritable sauveur pour l’équipe, sortent pour l’instant de la zone de relégation (16e), un calme qu’ils n’avaient plus connu depuis 17 jours.

Les commentaires sont désactivés.